Le poêle de base:
C’est le modèle le plus ancien, il se compose uniquement de briques réfractaires et matériaux céramiques. Le principe de l’accumulation de chaleur fonctionne d’après un schéma très simple : la chaleur du foyer circule à travers tout le poêle jusqu’à la cheminée par un système sophistiqué de conduits en céramique.
La chaleur est ainsi conservée un maximum de temps dans le poêle, donc exploitée de manière optimale et diffusée dans la pièce par rayonnement. Le poêle de base a par ailleurs un autre avantage : la chaleur accumulée peut être dégagée dans la pièce par les surfaces de rayonnement céramiques. Celles-ci peuvent être remarquablement aménagées par exemple sous forme de banquettes voire de couchettes ergonomiques selon les souhaits.
Manfred Kniebühler Ofenvertrieb Manfred Kniebühler Ofenvertrieb
La cuisinière en faïence:
Pour tous ceux qui aiment l’art de la cuisine et de la dégustation, la cuisinière en faïence est un bien incontournable. Qui ne rêve pas de l’odeur du pain fraîchement cuit dans un four à bois ou d’un rôti croustillant et appétissant ? Il s‘agit de ramener le feu de bois à ce qui a été sa place de prédilection durant des siècles : la cuisine. Au delà des normes et des tendances, une cuisinière à bois se laisse intégrer dans toute cuisine aménagée actuelle. Il n’y a aucune limite dans les possibilités de conception en harmonie avec la technique moderne. De ce fait, il est tout à fait possible d’incorporer par exemple une cuisinière électrique ou un four à micro-ondes dans le corps céramique. Cela ranime le souvenir d’un temps où l’on se retrouvait en toute convivialité dans la cuisine.
 
La cheminée:
Elle offre un maximum en puissance calorifique. Une porte vitrée sépare l’âtre de la pièce sans toutefois avoir à renoncer à la vue imprenable et romantique des flammes dansantes dans le foyer. La technique du foyer de cheminée augmente le rendement énergétique de façon significative par rapport à la cheminée à feu ouvert. Aujourd’hui elle fonctionne en règle générale avec des inserts d’air chaud en acier ou en fonte. Il est possible d’y brûler non seulement du bois mais aussi des briquettes. L’air chauffé à l’intérieur du poêle est diffusé directement par le biais d’ouvertures spéciales dans la pièce où se trouve le poêle et dans les pièces adjacentes. Assurément une ambiance confortable, chaleureuse et conviviale, dans laquelle on se sent bien et où il y fait bon vivre.
 
Le chauffage naturel:
Qu’y a-t-il de plus agréable qu’un bon café dans une salle de séjour bien chauffée ou un bain chaud, quand dehors la tempête fait rage, qu’il neige ou qu’il gèle ? Avec en prime une flambée dans la cheminée. Dans les coulisses de ce bonheur intime, il y a avant tout une chose : l’Energie. En tant que propriétaire d’une maison, vous vous poserez un jour ou l’autre la question de connaître la quantité d’énergie nécessaire pour obtenir cette chaleur confortable et douillette, le café chaud, le crépitement joyeux du feu et le jeu de la lumière dans l’obscurité. Déjà à l’état de projet, avant même que votre rêve ne se réalise, vous pouvez calculer les besoins énergétiques quotidiens de votre maison. De très grands progrès ont été réalisés quant à la puissance calorifique et la protection de l’environnement et surtout au niveau du feu de bois traditionnel. Ce combustible est une excellente solution contre le réchauffement climatique car il est pratiquement neutre en matière de CO2 (propre et presque sans fumée). Les pellets ont les mêmes caractéristiques que le bois mais en plus, il ne reste guère de cendres. Le charbon se prête bien au feu de longue durée, il améliore la perte au feu et les valeurs d’émissions.
Manfred Kniebühler Ofenvertrieb